Dîme

La dîme correspond à la dixième partie du revenu ou du butin que l’on consacrait à Dieu. Abraham revenant de sa victoire sur les rois, donna la dîme de tout le butin à Melchisédek, roi de Salem et prêtre du vrai Dieu (Genèse 14 :20). Jacob promit à Dieu de lui donner le 1/10 de ce qu’il lui accorderait Genèse 28 :22. Selon l’Évangile, ce n’est pas la dîme, mais la totalité de nos biens et de nos revenus qui appartiennent à Dieu (Luc 14 :33 ; 5 :11 ; 21 :4). C’est lui-même qui nous dira comment et dans quelles proportions nous devons les utiliser. Puissions-nous être de ceux qui, semant abondamment, récoltent aussi abondamment ! 2 Corinthiens 8 :2-5 ; 9 :6-11

Bouton retour en haut de la page